top of page

Qu'est ce que la RAC


On vous explique ce que signifie la RAC

RAC : de quoi parle-t-on ?

La Réhabilitation Améliorée après Chirurgie. Il s'agit d'une méthode qui permet de limiter le côté invasif de la chirurgie pour le patient. Focalisée sur une optimisation de son rétablissement, elle l'accompagne au plus tôt en pré et post opératoire pour qu'il retrouve très rapidement ses facultés et son autonomie.


RAC : les enjeux

Initiée dans les pays scandinaves dans les années 1990 (protocoles mis en place par Henrik Kehlet, Professeur à l’hôpital universitaire de Copenhague) la RAC est rapidement devenue incontournable. Elle arrive en France à partir de 2005 avec le développement rapide de la chirurgie ambulatoire.


Avec la RAC, c'est l'organisation globale du parcours de soins qui est impactée, on parle ici de "chemin clinique" avec pour points clés :

  • l'information au patient qui est un acteur majeur de son parcours et de sa guérison

  • la gestion du stress chirurgical (prévention, protocoles allégés)

  • l'autonomie du patient après intervention

  • l'anticipation du retour à domicile

RAC : les équipes mobilisées

L'accompagnement du patient en péri-opératoire fait appel à différents professionnels :

  • le chirurgien : information au patient sur le déroulé de son parcours de soins et organiser si besoin le post opératoire (soins de suite et de réadaptation, optimisation du retour au domicile) ;

  • l'anesthésiste réanimateur : consultation pré-opératoire, bilan du patient, information au patient ;

  • l'infirmier(ère) RAC : c'est un(e) professionnel(le) dédié(e) qui va coordonner l'ensemble de la RAC. Il (elle) suit le patient avant et après son opération et s'assure que tout est bien mis en œuvre dans l'organisation, jusqu'au retour à domicile ;

  • le kinésithérapeute : information, rééducation physique, respiratoire, mise en place d'un programme si nécessaire.

La RAC en pratique

Un parcours RAC peut se résumer en quelques points clés :

  • préparation du patient : information par les professionnels hospitaliers sur le parcours de soins en RAC ;

  • intervention chirurgicale : limitation au maximum de gestes invasifs ;

  • lever du patient le jour même de l'intervention et au plus tôt ;

  • retour rapide du patient au domicile ;

  • organisation du suivi post opératoire (soins de suite, etc.).

La RAC : points forts

En conclusion, on peut dire que la RAC permet d'améliorer considérablement les prises en charges chirurgicales. C'est une organisation qui bénéficie au patient, tout au long de son parcours de soins, lui offrant

  • Une convalescence améliorée

  • Une morbidité réduite

  • Un hospitalier raccourci

  • Moins de stress

#hopital #santé #patient #chirurgie



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page